Trop de cadeaux fiscaux tue l’impôt

Suisse • Le peuple se prononcera le 13 février sur la suppression du droit de timbre, première étape d'un vaste plan de cadeaux fiscaux de 2 milliards aux entreprises.

La droite du parlement s’est lancée dans une campagne de moins-disant fiscal. (DR)
«Les 250 millions qui n’entreront plus dans les caisses de la Confédération suite à la suppression du droit de timbre, ne seront pas utilisés dans les hôpitaux, les services publics, l’éducation ou pour la réduction des primes maladie, par exemple», insiste le Parti suisse du Travail (PST-POP), qui, aux côtés de la gauche, des Vert.es...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !