Kunsthaus et collection Bührle, une controverse

Zurich • La collection du marchand d'armes Emil Bührle constituée sous le nazisme est à nouveau au centre de critiques. Alors qu'une partie de ces œuvres sont exposées depuis novembre dernier au Kunsthaus de Zurich, des historien.nes exigent que toute la lumière soit faite sur leur origine. (Par Erich Keller, Woz)

"Paysage" de Paul Cézanne, une œuvre de la collection du musée zurichois. (Kunsthause Zurich)
Pour mémoire, en vendant des armes à l’Allemagne notamment, pendant et après la Deuxième Guerre mondiale, l’industriel Emil Georg Bührle fut l’homme le plus riche de Suisse. Décédé en 1956, il a profité du travail forcé en Suisse et en Allemagne, contribuant à faire des Nazis une puissance militaire de premier plan. Et débouchant sur...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !