L’Ouest américain au féminin

CINÉMA • La documentariste Emile Mahdavian suit pour «Bitterbrush» deux cowgirl rassemblant les troupeaux de bovins dans une région reculée de l’Idaho. Entre existence rude et fragiles espérances, le film explore sans pathos la relation aux paysages, animaux, naissances et deuils.

Une histoire d'amitié et de communion avec le cheval et le paysage. "Bitterbrush" d’Emilie Mahdavian.
Epaulée par Curtiss Clayton, réalisateur et monteur travaillant avec le cinéaste américain Gus Van Sant, Emilie Mahdavian signe un premier documentaire en état de grâce, «Bitterbrush» (littéralement « brosse amère »). Sans voix off et scandé de de sporadiques textes informatifs, le film nous immerge au cœur de l’Idaho. Hollyn Patterson et Colie Moline sont deux cavalières...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !