Paysages dansés improvisés

SPECTACLE • Au Pavillon de la danse, Le Ballet Junior interprète notamment une création improvisée signée Ioannis Mandafounis. Rythmée autant que fragmentée par des noirs plateau, «Yes» papillonne entre l’humain, le canin et le deuil.

Choisir son déplacement sur l'instant. "Yes" de Ioannis Mandafounis. Photo Mark Henley
Flottent dans l’espace, les notes hypnotiques et mélancoliques au piano de «1-100» du minimaliste anglais Michael Nyman composé pour le film au baroque ornemental sur les chiffres, Drowning by Numbers, signé Peter Greenaway. La morale du long métrage? Tant que l’être en jeu, il est en vie. C’est aussi celle de la pièce chorégraphique Yes...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !