Démocratie «au nom du peuple» ou démocratie «du peuple»

On célèbre d’ordinaire la démocratie en citant un certain nombre de qualités censées montrer son irremplaçable valeur: suffrage universel, élections libres et régulières, séparation des pouvoirs, garantie des libertés (et, dans quelques pays connaissant la démocratie directe, vote de certaines lois). Or il faut bien constater que toutes ces institutions assurent certainement une démocratie «au...

L’antispécisme: une cause progressiste?

La chronique de Jean-Marie Meilland • Ces dernières années, l’antispécisme, rejet d’une division en espèces justifiant la domination des humains sur les autres animaux, est souvent présentée par ses promoteurs comme «la» cause progressiste du XXIe siècle. Sans vouloir clore en quelques paragraphes un débat aussi intéressant que complexe, il est pourtant possible d’émettre quelques remarques critiques.