L’antispécisme: une cause progressiste?

La chronique de Jean-Marie Meilland • Ces dernières années, l’antispécisme, rejet d’une division en espèces justifiant la domination des humains sur les autres animaux, est souvent présentée par ses promoteurs comme «la» cause progressiste du XXIe siècle. Sans vouloir clore en quelques paragraphes un débat aussi intéressant que complexe, il est pourtant possible d’émettre quelques remarques critiques.

Pierre-Noël Giraud, un économiste en lutte contre les logiques néolibérales

La chronique de Jean-Marie Meilland • L'économiste français Pierre-Noël Giraud propose des pistes pour résoudre les déséquilibres entre le Nord et le Sud. Il s’est aussi penché sur la question de l’emploi et contrant la logique d’une robotisation compensée par un revenu minimum, il appelle à des politiques de maintien des places de travail.

Le riche patrimoine vivant des chants de lutte

La chronique de Jean-Marie Meilland • On adopte aujourd'hui parfois une certaine distance par rapport au répertoire des anciennes chansons de lutte, auxquelles est reprochée une tonalité par trop fanatique et violente. Je voudrais dans cette chronique apporter des nuances à ce jugement et, s’il en est besoin, défendre le patrimoine des chants dits «révolutionnaires».

Exagérations intéressées sur la révolution numérique

Enjeux • Si l’on en croit nombre d’auteurs et de journalistes, nous serions entrés, avec la révolution numérique, dans une nouvelle période de l’histoire de l’humanité modifiant radicalement notre civilisation. Pour diverses raisons, cet enthousiasme débordant peut sembler exagéré et il est sans aucun doute possible d’y déceler un discours idéologique voué à la défense du capitalisme.

Les paysans de l’île de Lewis, une inspiration pour aujourd’hui?

La chronique de Jean-Marie Meilland • En 1920, certains paysans de l'île de Lewis n’acceptaient pas les servitudes du productivisme, lui préférant une existence plus sobre, choisie, et selon eux plus heureuse. Alors que nous avons peu à peu vu les impasses d’une modernisation destructrice, leur combat obstiné et leur victoire revêtent aujourd’hui un sens exemplaire.