Inviter pour agresser?

La chronique féministe• Il y a fort longtemps, quand les médias invitaient une personnalité à venir s’exprimer sur un thème, un livre ou un spectacle, ils le faisaient par intérêt pour le sujet et avec respect envers l’invité-e. Puis il y eut un tournant, dans les années 80. On ne conviait plus sur les ondes ou le petit écran des spécialistes et des artistes pour ce qu’ils et elles avaient à nous dire, mais pour se mettre en valeur. Ce n’était plus l’invité-e qui comptait mais l’intervieweur...

Retraites. Il faut poser la question de la répartition des richesses

La chronique féministe• Personnellement, je suis déçue du rejet à 52,7% des voix de la Prévoyance 2020, projet de compromis dont les travaux difficiles ont duré six ans... Certes, je n’étais pas satisfaite de l’augmentation de la retraite des femmes à 65 ans, ni convaincue par la «compensation» de 70 francs. Mais j’ai voté oui à la prévoyance 2020 et à l’augmentation de la TVA (qui représentait un café par mois, si j’ai bien compris)...

L’éternelle question de l’IVG

La chronique féministe• L’histoire de l’IVG (interruption volontaire de grossesse) est un éternel recommencement. De tout temps, les femmes ont été soumises à la biologie. Elles devaient se marier et faire des enfants. Si elles ne pouvaient pas en avoir, elles étaient déconsidérées, voire répudiées. Dans 50% des cas, le problème vient de l’homme, mais pour la plupart des sociétés, cette hypothèse n’est pas envisageable ni envisagée: c’est «la faute» de la femme...

«Un problème mondial de santé publique d’ampleur épidémique»

La chronique féministe• Le sujet n’est hélas pas nouveau. Il est même ancestral, universel, récurrent. En effet, partout dans le monde, les femmes subissent la violence sur le lieu de travail, dans la rue, les transports publics et à la maison. La violence conjugale ne connaît pas de frontières et touche toutes les classes sociales. Les chiffres font froid dans le dos...

En 1971, l’homme décidait encore légalement pour sa femme

La chronique féministe• Si vous ne l’avez pas encore fait, il faut courir voir "Die göttliche Ordnung" ou "L’ordre divin", film de la Suissesse Petra Volpe (scénariste de Heidi), décrivant la lutte d’un groupe de femmes à Herisau, chef-lieu du canton d’Appenzell Rhodes-Extérieures, pour l’obtention du droit de vote féminin sur le plan fédéral.

Faire le garçon, faire la fille

La chronique féministe• D’habitude, ce sont les femmes qui dénoncent le sexisme dû à la construction sociale du genre. On apprend des comportements différenciés dès le berceau à la fille et au garçon. Quand ils entrent à l’école, la socialisation dans un sens ou un autre est déjà bien établie. L’école ne fait que renforcer les stéréotypes, par...