Le courage de celles qui portent plainte

La chronique féministe • Coup sur coup, deux témoignages m’ont glacé le sang. Celui d’une femme qui a porté plainte pour inégalité salariale, celui d’une autre pour agression sexuelle et viol contre Tariq Ramadan. Vivant dans un Etat de droit, on peut se dire que si l’on porte plainte, la justice va protéger la victime et rendre son verdict en toute indépendance. Eh bien non, même en Suisse ou en France, les choses ne se passent pas comme ça...

La mixité au cours du temps

La chronique féministe • Tout au long de l’histoire, les espaces non mixtes, imposés par la religion ou par l’Etat, ont été des outils coercitifs d’intériorisation des rôles différenciés entre les hommes et les femmes. Puis, ....

Violences sexuelles, même les ONG!

La chronique féminisite • Comme j’ai eu l’occasion de l’écrire dans ces colonnes, il n’y a pas que les prédateurs sexuels qui sévissent dans le monde, comme DSK, Weinstein et autres, mais des hommes de tous les milieux. Il suffit que certains aient un peu de pouvoir pour se croire tout permis, au-dessus des lois, et considérer les femmes comme des objets à leur disposition. Le problème est universel. Mais j’avais occulté les ONG, parce que, dans l’imagerie populaire, leurs membres font le bien, par définition, dans des régions en crise où ils apportent du secours, de la nourriture, des tentes, des vêtements, des médicaments, des soins...

Le riche patrimoine vivant des chants de lutte

La chronique de Jean-Marie Meilland • On adopte aujourd'hui parfois une certaine distance par rapport au répertoire des anciennes chansons de lutte, auxquelles est reprochée une tonalité par trop fanatique et violente. Je voudrais dans cette chronique apporter des nuances à ce jugement et, s’il en est besoin, défendre le patrimoine des chants dits «révolutionnaires».

Chroniques sociales d’institutions américaines

Cinéma • Dans un service de santé, au cœur d’un centre d’action sociale et jusque dans les couloirs de la troisième plus grande bibliothèque au monde, sujet de son dernier film «Ex Libris», à voir sur les écrans dès la fin novembre, le cinéaste Frédérick Wiseman explore et interroge la mise en scène et en forme du quotidien à travers des communautés humaines.

La fin de l’exception vaudoise?

Il faut le dire • Récemment, j’ai rencontré un jeune kosovar qui habite dans ma région. Il remplit toutes les conditions pour que, s’il vivait dans le canton de Genève, il puisse bénéficier de l’initiative dite «Papyrus» de régularisation...