«L’école est de plus en plus soumise à une vision économiste»

Interview • Ancien professeur, chercheur en éducation, le belgo-luxembourgeois Nico Hirtt dénonce les travers d’un enseignement soumis à l’économie et plaide pour une école qui forme des citoyens critiques. Dans le cadre de l’Appel pour une école démocratique (Aped), il milite pour le droit de tous les jeunes d’accéder à un même niveau de savoirs afin d’agir sur leur destin individuel et collectif.