Les Indignés s’enracinent au parc des Bastions

Genève • A l’entrée du campement qui occupe un des recoins du Parc des Bastions, il est indiqué que tout le monde est le bienvenu, sur un portail de bois entre deux échancrures de pelouse. Comme chaque soir depuis le 15 octobre, ils sont là à 20 heures précises. Pour leur assemblée générale. Il fait un froid...

A l’entrée du campement qui occupe un des recoins du Parc des Bastions, il est indiqué que tout le monde est le bienvenu, sur un portail de bois entre deux échancrures de pelouse. Comme chaque soir depuis le 15 octobre, ils sont là à 20 heures précises. Pour leur assemblée générale. Il fait un froid...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !