Les gardes-faune rangent leurs armes

Les gardes-faune genevois en ont ras la casquette. Depuis 2002, ces fonctionnaires de l’environnement ont accumulé plus de 4’000 heures supplémentaires en raison d’un sous-effectif et d’horaires irréguliers. Le Département de l’intérieur et de la mobilité (DIM) se refusant à payer ces heures, les gardes-faune ont mandaté le SIT pour défendre leurs intérêts. « La...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !

Les gardes-faune genevois en ont ras la casquette. Depuis 2002, ces fonctionnaires de l’environnement ont accumulé plus de 4’000 heures supplémentaires en raison d’un sous-effectif et d’horaires irréguliers. Le Département de l’intérieur et de la mobilité (DIM) se refusant à payer ces heures, les gardes-faune ont mandaté le SIT pour défendre leurs intérêts. « La...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !