Une pétition et un recours déposés contre la Loi sur les manifs

La Loi sur les manifestations approuvée le 11 mars par le peuple et menaçant les organisateurs d’une amende jusqu’à 100’000 francs, continue à susciter des vagues. Le 8 mai, une pétition forte de plus de 2’000 signatures a été déposée à l’Hôtel-de-Ville, demandant que les Conseils municipal et administratif de la Ville de Genève cessent...

La Loi sur les manifestations approuvée le 11 mars par le peuple et menaçant les organisateurs d’une amende jusqu’à 100’000 francs, continue à susciter des vagues. Le 8 mai, une pétition forte de plus de 2’000 signatures a été déposée à l’Hôtel-de-Ville, demandant que les Conseils municipal et administratif de la Ville de Genève cessent...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !