Le PST-POP condamne les ingérences dans le conflit syrien

La subvention à hauteur de 60’000 francs d’une réunion à Berlin de l’opposition syrienne par le Département fédéral des affaires étrangères n’a pas laissé indifférent le Parti suisse du Travail qui, dans un communiqué, a dénoncé « une honteuse ingérence dans les affaires d’un pays souverain. Le rôle de notre pays, en tant que pays...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !

La subvention à hauteur de 60’000 francs d’une réunion à Berlin de l’opposition syrienne par le Département fédéral des affaires étrangères n’a pas laissé indifférent le Parti suisse du Travail qui, dans un communiqué, a dénoncé « une honteuse ingérence dans les affaires d’un pays souverain. Le rôle de notre pays, en tant que pays...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !