«Il nous faut former un front paneuropéen contre l’austérité»

Grèce • De passage en Suisse, la députée de Syriza Afroditi Stampouli a défendu l’action du gouvernement Tsipras et plaidé avec son parti pour la construction d’un projet de gauche à l’échelle européenne.

Vendredi 22 mai, c’est dans une salle pleine à craquer de la Maison des associations qu’Afroditi Stampouli a longuement pris la parole. Siégeant depuis 2012 à la Vouli, le parlement grec, dans les rangs de Syriza, cette médecin gynécologue du nord de la Grèce était de passage à Genève avec la Marche mondiale des femmes....
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !