Des groupes d’intérêt de plus en plus influents

Suisse• Le nombre de liens des parlementaires suisses avec des lobbys a plus que doublé de 2000 à 2011. Les élus sont également «recrutés» par les groupes d’intérêts en fonction des commissions où ils siègent, ont constaté des chercheurs des Universités de Lausanne et Genève.

Des chercheurs des Universités de Lausanne et Genève se sont intéressés à l’influence des lobbys au parlement suisse, comme le révélait récemment Le Matin Dimanche. Premier constat, «le nombre moyen de liens d’intérêts par membre du parlement a plus que doublé: de 3,5 en 2000 il est passé de 7,6 en 2011», résume l’un des...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !
Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page