La «Bainvegni Fugitivs Marsch» à mi-parcours

Asile• Partie le 14 octobre de Bellinzone, la marche «pour les droits et la dignité humaine» lancée par Lisa Bosia est arrivée lundi dans le Jura avant de poursuivre en Romandie. Les marcheurs ambitionnent de boucler un tour de Suisse de 1000 km en 52 étapes.

Les marcheurs posent devant la Cantine à Delémont, juste avant de partir en direction de Moutier. (photo: Quotidien Jurassien)

Gauchebdo compte sur le soutien de ses lecteurs! Pour payer votre journal ou nous soutenir par un don ou un abonnement, rendez-vous ici.

C’est par un temps presque hivernal que les marcheurs «pour les droits et la dignité humaine» ont fait lundi leurs premiers pas en Suisse romande. Partis le matin d’Aesch (BL), c’est après une des plus longues étapes (plus de 30 km) qu’ils ont atteint Delémont, où ils étaient accueillis à la Cantine, lieu de culture alternative situé dans l’ancienne cantine des usines Von Roll.

Cette marche est organisée par Lisa Bosia, la députée socialiste tessinoise condamnée pour avoir aidé des requérants d’asile dans le besoin à rejoindre leur famille (Gauchebdo du 6 octobre). Elle est soutenue par l’association Solidarité sans frontières et par de nombreuses organisations actives dans la défense des droits humains et des migrants. Le but est de dénoncer une politique d’asile toujours plus restrictive et d’aller à la rencontre de la population suisse pour «ouvrir nos cœurs et nos consciences».

Partie de Bellinzone, elle a déjà passé, entre autres, par Coire, Saint-Gall, Zurich et Bâle. Dans plusieurs villes, des animations (films, débats,…) ont été organisées. Quelques personnes, dont Lisa Bosia, ont marché depuis Bellinzone et comptent boucler complètement à pied ce tour de Suisse de 1000 km en 52 étapes! D’autres ont marché plusieurs jours, plus d’une douzaine pour certains. Et chaque jour ou presque, des militants locaux effectuent une étape. Le groupe a compté jusqu’à quarante marcheurs. Entre Delémont et Moutier, ils étaient 22.

De Moutier, on repartira en Suisse alémanique (Soleure, Berne, Morat) avant d’arriver à Neuchâtel le 14 novembre et à Saint-Aubin le 15. Dans ces deux localités, d’importantes animations sont prévues: accueil par les autorités communales, repas, discussions, concerts. Puis ce sera le canton de Vaud, avec notamment deux soirées à Lausanne, à la Frat’, les 17 et 18 novembre, avec repas solidaire, films, discussions.

La marche se dirigera ensuite vers Genève (21-23 novembre) et reviendra en terre vaudoise, longera le lac Léman jusqu’en Valais où elle remontera la vallée du Rhône avant de rejoindre le Tessin et arriver à Bellinzone le 10 décembre.

***

www.bainvegnifugitivsmarsch.ch
www.lamarneuch.ch
www.desobeissons.ch

Share on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page