Foire d’empoigne sur PF 17

Genève • La bataille sur la réforme cantonale de l’imposition du bénéfice des entreprises électrise la classe politique genevoise, avec une ligne de démarcation claire entre droite et gauche.

La réforme de l’imposition des bénéfices des entreprises conduira à des pertes fiscales de 350 millions de francs supportées par des baisses dans les services publics, estime la gauche, prête à lancer un référendum (photo: Carlos Serra)
Hasard du calendrier? Toujours est-il que coup sur coup, Serge Dal Busco, le ministre des finances genevois et son collègue au niveau fédéral, Ueli Maurer, ont annoncé qu’il fallait rapidement mettre en boîte aux niveaux cantonal et national la nouvelle réforme de l’imposition des entreprises (rebaptisée PF17, après son échec dans les urnes en février...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !