Délocalisations au coeur de la contestation

Vaud • Face à la menace de délocalisation et en l’absence d’une procédure de consultation, les employés de Symetis à Ecublens sont en grève depuis le 10 décembre.

Fin novembre, Symetis, spécialiste de valves cardiaques, a annoncé un plan de délocalisation menaçant 125 emplois, avec le transfert des activités de R&D et de fabrication du site d’Ecublens vers celui de Galway en Irlande. L’entreprise, rachetée en 2017 par Boston Scientific, avait pourtant annoncé en juin 2018 d’importants investissements de développement sur le site...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !