Le personnel Swissport loin d’être à bon port

Genève • En conflit avec la direction, des employé.e.s de Swissport sont descendu.e.s dans la rue pour demander une action de l’État à l’aéroport, en prévoyant des mesures de débrayage.

«Cela fait 15 ans que je suis dans la boîte et j’ai deux enfants. Du fait des horaires irréguliers, j’ai des crises d’épilepsie à répétitions attestées par un certificat médical. Jusqu’à présent, pour ménager ma santé, j’avais droit à un horaire régulier. Le 4 janvier, la direction de Swissport nous a proposé de nouveaux contrats...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !