La danse en ligne tel un fleuve

DANSE• « Islands » ou l’insularité de toute vie esseulée pourtant reliée à un archipel d’autres vies. Chorégraphie pour cinq danseurs imaginée par  Guilherme Bothelo, la création se déploie au fil d’un mouvement liquide, dynamique et méditatif  magnifiquement inspiré par les paysages islandais.

Retours sur les images du 11 Septembre

PHOTOGRAPHIE• Des artistes contemporains se basent sur des documents photographiques et filmiques archétypaux (tours du World Trade Center en flammes sous un ciel bleu azur, avions les percutant) relatant le 11 Septembre 2001 afin d’en offrir de nouvelles perspectives et parcours critiques.

Les théâtres du réel du collectif artistique Rimini Protokoll

THÉÂTRE DOCUMENTAIRE• Dans le cadre du Festival FAR, sur les hauts de Nyon, des habitants ont prêté leur jardinet pour une soirée particulière sur terre organisée par le collectif artistique Rimini Protokoll. Enjeu d’un jeu de société : Qu’est-ce qu’être européen chez et en nous et quelles sont les dimensions de notre quotidien citoyen ? A Vernier, Rimini Protokoll propose un parcours inédit au sein du quartier des Libellules (Festival de La Bâtie) alors qu’il interroge la trace que souhaite laisser ceux qui vont mourir au Théâtre de Vidy.

Corps à espaces

FESTIVAL• Au Festival La Plage des Six Pompes à La Chaux-de-Fonds, « STILL MOTION » d’Anna Anderegg invite à parcourir autrement le corps immobile dans l’espace urbain. Intriguant et patient.

Nos usines fermées et habits à prix cassés, leurs vies brisées

THÉÂTRE ET CINÉMA DOCUMENTAIRE• Les voix des victimes oubliées du dramatique effondrement de l’usine textile du Rana Plaza au Bangladesh rejoignent celles des nécropoles ouvrières et industrielles françaises dans « Je ne vois que la rage de ceux qui n’ont plus rien ». Une exploration et investigation entre fiction théâtrale basée sur des faits réels et portraits d’ouvrières déclassées. L’ensemble débouche sur une choralité mondialisée, tragique, poignante et sans guère d’espérance.