Pauvre Valais

Loin de nous l’idée de nous réjouir du résultat spectaculaire d’Oscar Freysinger, ce bateleur de foire chez qui, lorsqu’il se laisse aller, l’agressivité le dispute à la vulgarité. Cela pour la forme. Quant au fond, le personnage incarne, par les idées qu’il véhicule, presque tout ce contre quoi nous luttons. On peut simplement espérer qu’il...
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez vous abonner ou payer 3 CHF pour accéder à l'ensemble du site pour une journée !
Si vous avez déjà un abonnement qui inclut l'accès en ligne, merci de vous connecter !