Une ville sans passé n’a pas d’avenir

La chaux-de-fonds • Le 29 mars dernier, le législatif a voté un crédit de 3,5 millions de francs pour la réhabilitation du Musée d'histoire. L'UDC a lancé un référendum contre cette dépense, en prétendant qu'elle s'opposait surtout aux frais occasionnés par le projet de rénovation de la muséographie, pourtant actuellement obsolète, indigne d'une ville qui figure au patrimoine de l'Unesco. Or, ce dernier investissement se monte à 1,5 million, ce qui représente une charge annuelle (intérêts et amortissement) d'environ 120'000 francs, soit un demi-millième du budget de la Ville ! C'est donc la preuve que l'UDC, selon sa détestable habitude, a lancé ce référendum uniquement pour des raisons démagogiques et électoralistes !

Les usines doivent appartenir à ceux qui y travaillent

L’entreprise neuchâteloise Voumard Machines a décidé de délocaliser ses activités en Allemagne. Les 94 salariés de Hauterive se retrouvent au chômage. « L’annonce de cette fermeture faite par la direction du site la veille des vacances de ses employés manifeste la violence et le cynisme des dominants et l’absence totale de scrupules de l’activité économique...